Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 1 sur 3 1 2 3 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 30
Arborescence des messages utiles8Message(s) Utile(s)

Propriétaire intrusif dans le cadre d'une colocation, quels recours ?

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2015
    Messages
    22
    Bonjour,
    j'aimerais avoir des renseignements concernant ma situation : j'habite actuellement dans une maison en colocation meublée avec une autre personne . La maison dans laquelle on est comporte 3 chambres, donc seulement 2 sont louées ... Nous n'avons pas de caution solidaire, mon colocataire paye donc pour sa chambre et moi pour la mienne , la 3em reste vacante .
    Voila le pb : Notre propriétaire se fait de plus en plus envahissant cad il rentre dans la maison (il a un double des clefs) meme lorsque nous ne sommes pas présents, il "exige" la disposition de certain meubles, le rangement comme il le souhaite de certaines pièces (nous avons une piéce consacrée à la musique, il a demandé a ce que les instruments soient retirés et mis dans le garage "pour ne pas encombrer les parties communes"), il "range" parfois nos affaires, fait le ménage si le coeur lui dit, il voudrait faire un petit potager, etc... Il "cherchouille" une 3em personne pour habiter avec nous (ca n'a pas l'air d'être une grande priorité) et donc lorsqu'il y a des visites, il vient la veille afin de voir que "tout est en ordre" passe la journée a nettoyer et a ranger, il dort dans la chambre vacante afin d'être sur place pour la visite du lendemain.
    La maison dispose d'une cour et d'un garage, le propriétaire travaillant dans le coin gare régulièrement sa voiture dans la cour ou dans le garage (pour plusieurs jours!), et lorsque nos voitures y sont garées il demande d'en bouger une pour pouvoir s'y mettre (notre bail comprend un stationnement). En gros on va dire qu'il passe 2 fois par semaine si il s'agit d'une semaine normale, avec à chaque fois des petites reflexions "je prefererais que ça soit comme ça, je prefererais que la cuisine soit disposée comme ça, il faudrait enlever ça pour laisser un plus grand espace" etc . Il nous a déja fait aussi le coup 3 ou 4 fois de dire qu'il passe, puis finalement il reste une voir 2 nuits dans la chambre ...
    Je sais que dans une location normale le propriétaire n'a pas le droit de rentrer chez son locataire sans son autorisation, mais là il s'agit d'une colocation meublée avec une chambre vacante . Donc a t'il le droit de rentrer dans la maison, et de modifier notre interieur puisqu'il "dispose" de cette chambre non-louée ? Car si on voit les choses de cette maniére, on ne loue pas toute la maison à sa valeur étant donné que l'on ne paye pas cette dernière chambre, donc de ce fait a t'il le droit d'accés aux parties communes et à cette chambre? Je me doute qu'il est en tord mais avant d'etre vraiment ferme avec lui j'aimerais savoir à quel point il est en tord . Il n'est pas méchant, mais il ne semble pas comprendre . On lui a déja dit que nous ne nous sentions pas chez nous, il s'est confondu en excuses, on pensait que le message était passé mais le seul changement constaté c'est que maintenant il sonne avant de rentrer ............. . Merci d'avance pour vos réponses .

  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Caepolla
    Ancienneté
    juillet 2009
    Localisation
    à côté de Lyon
    Messages
    4 771
    Tout dépend de ce que vous louez. Si vous êtes deux colocatares de tout l'appart, il n'a pas à venir. S'il ne ne vous loue privativement qu'une chambre, avec la jouissance en commun des communs (cuisine, salle d'eau), il est bien chez lui en utilisant la troisième chambre (comme s'il y avait un colocataire dedans, sauf que c'est lui), et en utilisant en commun avec vous.
    « Plus vous pousserez, moins vous passerez ! » (la dame de la cantine).

  3. #3
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2015
    Messages
    22
    C'est une maison , nous avons chacun un bail de colocation pour notre chambre + parties communes à disposition . Mais effectivement je pensais comme vous que vu qu'il "dispose" de cette chambre, il peut continuer a aller et venir dans la maison , vu que les parties communes appartiennent aux colocataires et que donc la 3em chambre lui "revient" mais ça me semble quand meme gros . Il est bien stipulé que c'est une colocation et non une chambre chez l'habitant , est-ce que ça change quelque chose ?

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 671
    Bonsoir
    Trouvez vous rapidement un autre colocataire ou sinon fuyez car vous allez l'avoir sur le dos comme cela tout le temps !
    C'est un maniaque qui ne devrait pas mettre son bien en location
    Pour moi il vous doit également la jouissance paisible des lieux (article 6 Loi du 6 juillet 1989 ) y compris des parties communes !
    Qu'il fasse visiter la chambre libre et le logement si visites soit, mais il n'a pas à vivre là dans cette chambre, ce n'est en effet pas une chambre chez l'habitant que vous louez !
    Dernière modification par Marieke ; 27/03/2015 à 22h05.

  5. #5
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2015
    Messages
    22
    Bonsoir,
    Merci pour votre réponse ! Je suis effectivement partagée entre cette loi qui stipule qu'il nous doit la jouissance paisible des lieux, et le fait que cette chambre inoccupée puisse être concidérée comme "la sienne" lorsqu'il le souhaite .
    Mon colocataire avait trouvé quelqu'un pour prendre la chambre, que le propriétaire a refuser sous pretexte que "il avait l'air de vouloir dicter sa loi."..
    En vérité, nous pensons qu'il souhaite garder la chambre vide jusqu'en septembre pour pouvoir en profiter cet été (hé oui lui il habite dans un appartement ...) . On croise les doigts pour que ça ne soit pas le cas , car là ça sera vraiment invivable ! Moi j'ai l'impression qu'il veut le beurre et l'argent du beurre, louer sa maison mais en profiter quand il le souhaite quand meme, c'est ce qui me parait illégal . Je trouve gros le fait que comme il loue la maison moins chére que ce qu'elle devrait si elle était occupée entierement, il s'octroie le droit de venir quand bon lui semble .
    Evidemment si cela continue nous essayerons de trouver autre chose, mais à contre coeur car hors mis le pb du propriétaire , tout nous plait . C'est pourquoi j'aimerais trouver un terrain d'entente et avoir des renseignements sur la légalité ou non de son comportement .

  6. #6
    Membre Sénior
    Ancienneté
    octobre 2011
    Messages
    271
    Vous avez une solution, c'est de louer la maison entière, et pas seulement une chambre avec la partie en commun à disposition.

  7. #7
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    avril 2014
    Messages
    18 913
    C'est une maison , nous avons chacun un bail de colocation pour notre chambre + parties communes à disposition . Mais effectivement je pensais comme vous que vu qu'il "dispose" de cette chambre, il peut continuer a aller et venir dans la maison , vu que les parties communes appartiennent aux colocataires et que donc la 3em chambre lui "revient" mais ça me semble quand meme gros . Il est bien stipulé que c'est une colocation et non une chambre chez l'habitant , est-ce que ça change quelque chose ?
    Cette pièce non louée est bien la sienne dans laquelle il peut aller et venir, et disposer de plus de la jouissance commune des parties qui sont communes au bail, incluant votre 'pièce consacrée à la musique', et il pose apparemment les mêmes problèmes que poserait un locataire que vous n'approuvez pas, c'est le risque en colocation.

    En revanche il n' a pas le droit d'entrer dans vos chambres ni de régenter ce qu'y si trouve.
    Golfy a trouvé ce message utile.

  8. #8
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2015
    Messages
    22
    Merci pour vos réponses
    Bon hé bien je crois qu'il ne nous reste plus qu'a mettre des petites annonces pour louer la chambre ... !
    C'est effectivement le risque de ne "pas s'entendre" avec les locataires, mais là en l'occurence j'ai fais abstraction de lui lors de ma visite de la maison (dans le sens où je n'ai pas tenu compte de lui comme d'un colocataire) , vu que officiellement il habite a plus de 500km . Et c'est une des raisons pour laquelle je l'avais prise : que ce ne soit pas une chambre chez l'habitant .
    Et louer toute la maison à nous 2, non malheureusement ce n 'est pas possible... Question tarif, on ne pourra pas suivre .
    On va donc prendre notre mal en patience, par contre nous sommes d'accord que si la 3em chambre se loue, il n'a plus a venir ici ?

  9. #9
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 391
    Vous pouvez aussi être ferme sur vos droits et l' envoyer promener comme vous le feriez pour un autre colocataire. ..
    Golfy, Jean Not et ribould ont trouvé ce message utile.

  10. #10
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mars 2012
    Messages
    4 209
    Citation Envoyé par Kin0ou Voir le message
    Merci pour vos réponses
    Bon hé bien je crois qu'il ne nous reste plus qu'a mettre des petites annonces pour louer la chambre ... !
    C'est effectivement le risque de ne "pas s'entendre" avec les locataires, mais là en l'occurence j'ai fais abstraction de lui lors de ma visite de la maison (dans le sens où je n'ai pas tenu compte de lui comme d'un colocataire) , vu que officiellement il habite a plus de 500km . Et c'est une des raisons pour laquelle je l'avais prise : que ce ne soit pas une chambre chez l'habitant .
    Et louer toute la maison à nous 2, non malheureusement ce n 'est pas possible... Question tarif, on ne pourra pas suivre .
    On va donc prendre notre mal en patience, par contre nous sommes d'accord que si la 3em chambre se loue, il n'a plus a venir ici ?
    il ne semble pas vouloir louer cette 3e chambre mais se la garder comme pied à terre puisqu'il habite loin.

  11. #11
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2015
    Messages
    22
    Je veux bien être ferme sur mes droits, c'est justement le débat : quels sont-ils ?????
    Si c'est juste le fait de lui dire que nous ne sommes pas d'accord pour chambouler les meubles et piéces parcequ'il le souhaite lui, c'est fait ! Il ne touche plus nos affaires, il ne rentre plus dans les chambres, il tourne quelque meuble a droite ou a gauche et dit que lui "il préfererait comme ça" mais maintenant on y prete plus attention . Mais il y a quand même une grande différence entre le fait qu'il n'habite pas dans la maison du tout et le fait d'établir des régles puisque finalement il partage le logement .
    Sinon il n'est pas contre le fait de louer cette chambre, puisqu'il fait quelque visites quand il a des contacts (j'espere que ce n'est pas juste pour le plaisir !!!!) . Il accepte aussi que l'on passe une annonce pour la chambre, nous lui avons demandé tout à l'heure . J'espere que cela portera ses fruits !

  12. #12
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 671
    Citation Envoyé par ribould Voir le message
    Cette pièce non louée est bien la sienne dans laquelle il peut aller et venir, et disposer de plus de la jouissance commune des parties qui sont communes au bail, incluant votre 'pièce consacrée à la musique', et il pose apparemment les mêmes problèmes que poserait un locataire que vous n'approuvez pas, c'est le risque en colocation.
    Non car il se comporte en propriétaire y compris pour leurs affaires en se permettant de les déplacer ce que ne se permettrait pas un colocataire !
    Je trouve ça malsain car en effet ils se retrouvent en colocation avec l'impression de louer chez l'habitant !
    Au fait il ne travaille pas s'il est fourré là tout le temps et censé vivre à 500 km ??
    Dernière modification par Marieke ; 28/03/2015 à 20h15.

Discussion fermée
Page 1 sur 3 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Propriétaire intrusif ( besoin d'infos)
    Par scaredofthemoon dans le forum Immobilier
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/03/2015, 08h41
  2. Travaux excessifs du propriétaire, quels recours ?
    Par destago dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/10/2014, 15h31
  3. Propriétaire intrusif
    Par Flash021 dans le forum Immobilier
    Réponses: 37
    Dernier message: 03/07/2014, 12h57
  4. Propriétaire, quels droits pour la colocation?
    Par Mc660455 dans le forum Immobilier
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/06/2014, 19h19
  5. Propriétaire intrusif
    Par Sanguko dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2007, 02h10

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum