Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Résultats 1 à 3 sur 3

Entrée en fac : viabilité financière

Question postée sur le forum Entraide aux étudiants en droit.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    février 2018
    Messages
    2
    Bonsoir.

    J'ignore si ce message a réellement sa place ici. Je ne suis pas (encore) étudiant en droit, et finalement ma question pourrait concerner tout autant d'autres filières. Dans le doute, je me permets tout de même de poster, mais n'hésitez pas à me chasser

    En pleine période d'inscriptions pour l'enseignement supérieur, j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à démêler ce sac de nœuds administratif. Comme c'est souvent le cas, je ne rentre pas dans les cases, et je suis tout sauf serein vis-à-vis de cette "rentrée".

    Pour vous dresser le tableau : J'aurai 25 ans cet été. J'ai quitté le domicile familial à 17 ans, date à laquelle j'ai également mis fin à ma scolarité. L'année dernière, après environ deux ans de suivis de cours de remise à niveau, j'ai passé et obtenu le Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires, dans le but d'intégrer une fac de droit à la rentrée 2018 (malheureusement, impossible en 2017).

    Au niveau de l'inscription et des vœux sur parcoursup, j'ai essayé d'être le plus clair possible sur ma situation avec les "cases" qu'on me proposait et même si mon dossier peut faire peur et que la politique de sélection à la fac n'est pas rassurante dans mon cas, je ne désespère pas d'être accepté dans un établissement ou un autre.

    Cependant, j'en arrive, après avoir commencé à m'informer sur les démarches liées au Crous, à me questionner sérieusement sur la viabilité financière de ce projet d'études.

    Pour ce qui est de la demande de bourses sur critères sociaux, le calcul se fait visiblement en fonction de la déclaration d’impôts de la famille. Dans mon cas, je pense de bonne foi que, n'étant plus liés à mes parents au niveau de l’hébergement ou au niveau financier depuis plus de sept ans, et n'ayant ni conjointe ni enfant, cette "famille" n'est constituée que de moi-même. Cependant, j'ai de plus en plus peur que baser cette demande sur mes propres revenus soit vu comme une tentative de fraude. En effet, à lire au hasard du net tout ce qui concerne cette demande, il semblerait que derrière ce mot "famille" se cachent les revenus des deux parents. Est-ce le cas ici ?

    Une amie m'a conseillée, quelle que soit la demande, de prendre rendez-vous avec une assistante sociale à la fac (dans le cas où je suis accepté), à la rentrée afin de réévaluer ma situation étant donnée la particularité de ma situation. Cependant, l'enjeu est grand dans mon cas, puisque d'une part je serai bien incapable de fournir la déclaration de revenus de mon père (avec qui je n'ai plus aucun contact), mais d'autre part, si les bourses se basent ne serait-ce que sur les revenus de ma mère, la différence avec mes revenus propres serait de 6 échelons !

    J'ai beau écouter la version selon laquelle je pourrai expliquer cela à la fac en début d'année sans avoir à me battre avec des formulaires pré-construits, cette situation provoque chez moi un stress conséquent ces derniers mois. Ce projet d'étude me tient réellement à cœur, et je ne l’abandonnerais pas de gaieté de cœur, mais si je devais m'y résoudre pour des raisons financières, pensez-vous qu'il me serait au moins possible de la savoir avant la rentrée scolaire ? Devoir attendre d'être accepté, connaître la fac, déménager dans cette ville, faire la rentrée... et finalement devoir quitter la fac après 3 jours... sans être pessimiste je pense que je ne m'inquiète pas pour rien

    Bref, je suis en train de vous écrire un pavé, j'en suis désolé. Pour résumer, je souhaiterais savoir d'une part si quelqu'un peut apporter une réponse tranchée sur la question des revenus de la "famille", et d'autre part, si j'ai un quelconque moyen d'être certain dès maintenant de ce que donnera cette demande de bourses (que ce soit dans le cas où on ne peut pas trancher à la question précédente, ou dans le cas où l'échelon défini me contraint à revoir ça en entretient avec la fac).

    Je vous remercie par avance, j’espère ne pas être hors sujet dans ce forum.

    Bonne soirée !
    Dernière modification par Orchi ; 07/02/2018 à 20h43.

  2. #2
    Pilier Sénior Avatar de VincentB_
    Ancienneté
    janvier 2013
    Localisation
    Poitou-Charentes
    Messages
    6 781
    Bonsoir

    J'aurai 25 ans cet été.[...]j'ai passé et obtenu le Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires, dans le but d'intégrer une fac de droit
    Déjà, félicitations ; vous appartenez à une minorité restreinte.

    Mais faisez gaffe, on commence comme ça et ensuite si on n'y prend pas garde on risque de devenir juriste, ou, pire, si les choses se passent vraiment mal, avocat. Il n'est pas trop tard pour tout arrêter, réfléchissez bien...

    prendre rendez-vous avec une assistante sociale à la fac (dans le cas où je suis accepté), à la rentrée
    Question bête : pourquoi attendre ?!

    Demandez un tel RDV maintenant...
    "Vous avez de mauvaises actions sur la conscience ? Vendez ! " (Michel Greg)

  3. #3
    Membre
    Ancienneté
    février 2018
    Messages
    2
    Bonsoir et merci pour votre réponse, je ne pensais pas en avoir si rapidement

    C'est vrai que cela tomberait sous le sens. Le problème (c'est peut-être moi qui me le créé pour rien, je ne sais pas), c'est que j'ai tout de même cherché à épurer mon dossier d'inscription sur parcousup de pas mal de ses tâches (bon, cela ne m'était pas demandé non plus, je n'ai en aucun cas refusé de répondre ou menti). Mon parcours entre mes 17 ans et aujourd'hui est pour le moins chaotique et, si je vous en fait grâce parce que je l'assume finalement assez mal, je serai bien obligé d'expliquer la situation lorsque je rencontrerai quelqu'un pour ces démarches.

    Pour faire simple, je pense que mon dossier actuel me donne tout de même la possibilité d'être pris en fac à la rentrée 2018, mais que si je leur expose la situation avant qu'ils fassent le choix de me laisser ou non cette chance, je risque grandement de ne pas voir un seul de mes vœux accepté. Je me met à la place de la fac à qui on explique qu'un candidat "en attente" a un dossier encore moins propre qu'il n'y paraît, et qui en plus cherche à "marchander" ses bourses plusieurs mois avant même de savoir s'il est accepté... De mon point de vue, ce projet scolaire me tient fortement à cœur, j'ai bien l'intention de travailler dur, et n'ayant aucune source de revenu j'aurai besoin d'un coup de pouce de leur part, mais de leur point de vue je ne pense pas que la fac ait un quelconque intérêt à intégrer un étudiant "cassos"

    En dépit de cause, j'imagine que je leur passerai un coup de téléphone (crous de mon académie) avant la cloture des demande (mars), mais si il y avait une autre façon de faire, ça m’arrangerais plutôt.

+ Répondre à la discussion
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Sous location et viabilité juridique
    Par Chaffer dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2016, 14h43
  2. ENM : Conseils de Master et de fac
    Par Ozange dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 20
    Dernier message: 17/02/2013, 15h24
  3. dépôt de permis de construire et certificat de viabilité
    Par boogaerts dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/08/2012, 10h39
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 23/04/2011, 21h33
  5. Viabilité en Electricité
    Par Lisig56 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/12/2008, 12h02

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum