Je vous livre le résultat de notre combat contre l'administration maritime depuis deux ans, via nos associations de défense de la pêche de loisirs
Le Tribunal administratif a par jugement du 25 octobre 2016 décidé que tout concessionnaire de culture marine peut interdire l'accès à son exploitation.
En conséquence partout en France où il existe des moulières, parc d'huitres, il est interdit au public de circuler, de pecher à pied, de circuler en bateau.
Le domaine public maritime devient donc une propriété privée pour les concessionnaires
Incroyable mais vrai !

Notre combat continue.